EKO Instruments Spectroradiomètres

Les spectroradiomètres EKO sont uniques. Fabriqués pour un usage extérieur permanent ils sont une référence pour les mesures spectrales en extérieur (faible dépendance en température du détecteur, spectromètre à température contrôlée). Ils couvrent une large gamme spectrale pour les applications VIS-NIR-IR.

Depuis leur introduction, ils ont été largement utilisés comme instrument de référence pour les mesures d’irradiance spectrale à l’extérieur dans les domaines de la recherche photovoltaïque et météorologique. Adoptée par les chercheurs, la série MS s’est développée, avec des instruments sophistiqués comme MS-711 et MS-712 qui couvrent une large gamme spectrale pour les applications VIS-NIR-IR. La série MS couvre maintenant une gamme spectrale de 300 nm à 1700 nm. Au cours des années, nous avons prouvé que la stabilité à long terme était l’un des facteurs de succès des spectroradiomètres de la série MS.

Les spectroradiomètres MS- 711/712 sont fournis avec une unité de commande de puissance séparée avec une interface de communication série RS-232/422. Ceux-ci peuvent être entièrement contrôlés par un PC, où le logiciel d’exploitation offre des fonctionnalités avancées pour la récupération et le stockage des données.

Pour une mesure spectrale d’irradiance horizontale globale (VIS + NIR), le MS-711 est le spectroradiomètre tout temps adapté à une utilisation en continu à l’extérieur. Il peut être employé dans différentes applications de recherche. La gamme sensible spectrale de 350-1100 nm couvre plusieurs bandes actives pour calculer PAR (rayonnement photosynthétique actif, W / m²), Photon (μmol · m-2 · s-1) et Lux (lux) et plage sensible d’un module Si-PV. Le MS-711 convient pour l’observation et la recherche (domaines solaires, aérosols, végétation, couleur de l’océan, etc).

Le détecteur est contrôlé en température pour fournir des données précises de mesure de l’irradiance dans la plage spectrale de 350nm à 1100 nm (UV / Visible / NIR). La mesure de l’irradiation spectrale est un must pour comprendre l’effet de la distribution d’énergie non uniforme du soleil. Étant donné que le spectre solaire varie en fonction de la masse d’air et de la composition de l’atmosphère, le MS-711 révèle ces détails. Alors que les pyrhéliomètres thermopiles et les pyranomètres sont les plus appropriés pour quantifier le DNI total ou le rayonnement global (W/m2), les spectroradiomètres donnent des détails sur la distribution d’énergie (W / m2 / nm), ce qui est le plus important pour la recherche et l’analyse des performances PV ou CPV .

Les mesures spectrales DNI peuvent être obtenues à partir du MS-711 dans la plage de 350 nm à 1100 nm par bandes de 10 nm. Étant donné que le spectre solaire varie sensiblement en fonction de la masse d’air et de la composition de l’atmosphère, les spectroradiomètres révèlent ces caractéristiques. Lorsque le pyrhéliomètre est le plus approprié pour quantifier le DNI total du spectre solaire. Les spectroradiomètres donnent des détails sur la distribution d’énergie qui est importante pour la recherche de cellules PV ou CPV.

WISER est la référence de la recherche solaire. La combinaison de MS-711 et MS-712, appelée WISER est conçue pour fournir les données spectrales solaires les plus précises à l’extérieur. Le MS-712 peut être utilisé seul, mais en combinaison avec le MS-711, il couvre la plage spectrale de 300 nm à 1700 nm. Le MS-711 mesure entre 300 nm et 1100 nm, et le MS-712 couvre la gamme infrarouge proche (NIR) comprise entre 900 nm et 1700 nm.

Les variations de température du détecteur à l’intérieur du spectromètre ont un fort effet sur l’incertitude de mesure. Ici la température interne est contrôlée avec précision à une valeur stable afin de fournir les meilleures performances même à l’extérieur. Le design du diffuseur et de l’optique d’entrée rend le concept de la série MS supérieur à tout spectroradiomètre à fibre optique.

EKO instruments
leo. accumsan diam sit mattis ipsum