Station pour sites photovoltaiques

pyranometre EKO

Les mesures précises du rayonnement solaire sont indispensables à la conduite fiable des campagnes de qualification de site ou de suivi des performances en exploitation. Ceci nécessite un peu de connaissances et d’attention. Il faut penser à toutes les influences environnementales (vent, pluie / neige, salissures), le suivi des recalibrations, sans mentionner le traitement des données, les effets spectraux, etc.

Les mesures précises du rayonnement solaire à large bande sont obtenues à l’aide de pyranomètres thermopiles MS-80, MS-60, MS-40 pour les mesures d’irradiance globale et d’albédométrie, mais aussi à l’aide d’un pyrhéliomètre (MS57) ou d’un capteur DNI (MS-90DNI) pour caractériser l’irradiance directe qui concentre 80% de l’énergie solaire.

La gamme des pyranomètres à large bande EKO Instruments comprend des instruments de toutes les classes ISO9060 : MS-40 classe C entrée de gamme économique, MS-60 classe B, précision et stabilité double dôme, et MS-80 classe A, le plus précis, le plus rapide, le plus stable.

Les pyranomètres et pyrhéliomètres d’EKO ont tous une réponse spectrale très linéaire qui mesure le rayonnement solaire à large bande de manière homogène.

Le pyranomètre MS-80 Classe A comme le pyrhéliomètre MS-57 Classe A combine un temps de réponse rapide sans précédent <0.5s avec une dépendance minimale à la température <1W (très faibles offsets).

Chaque utilisateur de tels capteurs de rayonnement doit avoir une conscience raisonnable de la qualité de mesure restituée par la prise en considération des paramètres de caractérisation de ces instruments. Le MS-80 est recommandé car ses caractéristiques vont bien au delà des minimums requis de la norme.

  • Rapidité de réponse = mesures précises de tous les effets transitoires et valeurs vraies pour des échantillonnages rapides
    jusqu’à 0.5s pour le MS-80 alors que la qualification classe A demande une réponse <5s : MS-80 est donc classe dans la sous catégorie “réponse rapide”
  • Faibles offsets = Les offsets A et B qui quantifient la dérives aux infra rouges et aux variations de températures sont minimes, ils assurent une précision stable. Le MS-80 a des offsets <1W/m² alors que la norme classe A requiert Offset A<7W/m² et Offset B <2W/m².
  • Garantie 5 ans et calibration d’usine ISO 17025 (la norme permettant la plus faible incertitude)
  • Une dérive annuelle maîtrisée : des mesures fiables dans le temps avec des capteurs à faible dérive, MS-80 est le seul capteur avec une dérive <0.5% en 5 ans et donc offrant une période de calibration préconisée de 5 ans.
  • Un faible coût de gestion des parcs : sur la durée d’exploitation du parc un MS-80 ne sera envoyé en calibration que 4 fois quand ceux nécessitant une calibration bisannuelle l’auront été 12 fois.
  • Une électronique novatrice : Le MS-80S est multiprotocoles, il est paramétrable en Modbus485RTU ou SDI-12 ou 4-20mA par le logiciel Hibi avec fonction visualisation et enregistrement. En Modbus il fournit des informations de diagnostic interne (inclinomètre 2 axes, température et hygrométrie).

En complément, le suivi des paramètres météorologiques nécessaire à la prise en compte des conditions environnementales est préconisé avec les stations multi-paramètres GILL Instruments. La gamme des stations MaxiMet offre les avantages de la mesure vent à ultrasons (sans entretien ni calibration) et une grande facilité d’entretien, d’installation et d’intégration.

La station MetConnect One est une station avec anémomètre et sondes THP intégrés. Elle est flexible et évolutive avec ses 4 entrées complémentaires dont deux entrées 4-20mA pour 2 pyranomètres. Cette solution réduit la complexité de l’alimentation et des communications et fournit des données sur une seule trame de sortie à partir de plusieurs capteurs.

 

justo tempus amet, Aliquam Donec dictum id Sed Aenean ut Phasellus